CanadiensHockeyHockey JuniorLNH

Arber Xhekaj, un arrière méconnu du Canadien

Plusieurs jeunes défenseurs de l’organisation du Canadien font parler d’eux dans les dernières semaines. Cependant, on oublie souvent le nom de l’arrière de 21 ans Arber Xhekaj qui pourrait bien appartenir à la brigade défensive de l’équipe l’an prochain.

Présentement dans sa dernière saison junior avec les Bulldogs d’Hamilton dans l’OHL, il est en train de démontrer son potentiel défensif pour la suite de sa carrière. Cette saison en Ontario, il a amassé 12 buts et 34 points en 50 parties. Même si ça ne semble pas être de gros chiffres offensifs, Xhekaj retient l’attention pour ses prouesses défensives.

Il est actuellement le meilleur patineur du circuit avec un différentiel de +43, étant donc très rarement sur la patinoire quand un but est marqué contre son camp. C’est exceptionnel, venant d’un joueur non-repêché dans la LNH, mais qui a signé un contrat de trois ans avec le Canadien cette année.

N’oublions pas qu’il avait impressionné en fin de camp d’entrainement du Tricolore en octobre dernier, lui qui a été dans les derniers joueurs retranchés de l’organisation tellement il était solide et efface sur la patinoire. Son calme pour un jeune de 21 ans était incroyable, lui qui n’en faisait pas trop sur la glace pour et qui limitait les erreurs.

À 6’4″ et 220 livres, il est difficile de ne pas le comparer à un certain Ben Chiarot, alors que les deux joueurs possèdent un style physique très similaire. L’ayant vu à l’oeuvre durant le camp d’entrainement, Xhekaj souhaite devenir ce type de joueur très difficile à affronter tous les soirs.

« Des défenseurs comme Chiarot et Jake Muzzin, ces gros défenseurs solides, ce sont ces gars-là qui permettent à ton équipe d’aller loin en séries. C’est un rôle qui est difficile à jouer, car devoir jouer de façon robuste chaque soir et jeter les gants ici et là, tout cela laisse des traces sur ton corps. Mais je crois être capable de le faire.»

Bien sûr, il faut tempérer les attentes avec ce jeune homme, mais il a déjà prouvé en matchs préparatoires qu’il sera à surveiller pour le futur. On verra bien quel genre de joueur il sera la saison prochaine, mais on sait qu’il pourra toujours prendre une saison de plus avec le Rocket de Laval l’an prochain.

La brigade défensive du Canadien pourrait devenir dominante d’ici 3 ans avec la présence des jeunes Barron, Harris, Romanov, Schueneman, Guhle, Mailloux et Xhekaj dans l’entourage de l’équipe la saison prochaine. Ça regarde bien de ce côté.

Article précédent

3 absents à l'entrainement du Canadien

Article suivant

Un bel hommage aux Broncos de Humbolt

1 Comment

  1. Jean-Louis Latour
    6 avril 2022 à 21 h 51 min — Répondre

    Schueneman est pas un jeune il 26 ans il est un joueur de la ligue Américaine

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.