CanadiensHockeyLNH

La patience est de mise avec Logan Mailloux

À écouter le directeur général du Canadien Kent Hughes, on cherche à demeurer patient avec l’espoir Logan Mailloux. On a déjà confirmé que le jeune défenseur n’allait pas recevoir d’offre de contrat durant la saison morte

Connaissant son passé tumultueux, on souhaiterait vraiment l’évaluer en tant que personne et non pas concernant ses aptitudes sur la glace. Si jamais Mailloux passe le test humain, on ne risque pas d’attendre trop longtemps avant de lui offrir un premier contrat professionnel. Pour le moment, nous n’en sommes pas là.

On se demande surtout si le Canadien n’a pas seulement l’intention d’attendre que les années passent pour perdre ses droits exclusifs au bout du compte. L’organisation a probablement le sentiment que la sélection de Mailloux a été une grosse erreur et pour éviter de faire parler, on le laissera simplement devenir joueur autonome dans environ 2 ans.

Ayant seulement commencé la dernière saison à partir du 1er janvier en raison d’une suspension de l’OHL, le défenseur des Knights de London a amassé trois buts et six aides en 12 matchs. Il a ensuite subi une blessure à l’épaule et a été opéré pour rater le reste de la campagne.

« Ce n’est pas notre intention de négocier avec lui cet été. Pour nous, Logan est toujours en évaluation, moins comme joueur de hockey, mais plus comme personne » Hughes
Article précédent

David Goyette, un choix intriguant pour le Canadien

Article suivant

Martin St. Louis n’est plus entraineur-chef par intérim

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.