CanadiensHockeyLNHRumeurs

Le Canadien se tournera-t-il vers une directrice générale ?

Actuellement, on pense tous à déterminer le prochain directeur général de l’organisation du Canadien et on pense évidemment à un homme. Cependant, Geoff Molson a parlé de diversité au sein de l’équipe, nous poussant aussi à observer une autre possibilité, celle d’engager une femme tout aussi compétente dans le domaine.

Tout en considérant qu’elle devrait être bilingue, quelques noms intéressants sortent du lot de ce côté. On pourrait d’abord penser à une certaine Florence Schelling. Celle-ci est devenue récemment la première femme à devenir directrice générale d’une équipe de hockey masculine professionnelle avec le SC Berne en Ligue Nationale A en Suisse. Elle a également été gardienne de but de l’équipe nationale de la Suisse dans sa carrière de joueuse.

On pourrait mentionner Danièle Sauvageau qui a beaucoup d’expérience dans le monde du hockey avec Hockey Canada que ce soit comme entraineuse ou dirigeante. Elle a aussi son lot d’expertise dans la LHJMQ et dans le monde universitaire, faisant d’elle une candidate intéressante.

Finalement, même si elle a bâti sa réputation dans le monde du football, Catherine Raiche demeure une personne très compétente dans le monde du sport. Elle a commencé par être directrice générale adjointe des Alouettes de Montréal et ensuite directrice de l’administration football des Argonauts de Toronto. Ce qui lui a ensuite valu un poste de vice-présidente des opérations football des Eagles de Philadelphie dans la NFL qu’elle occupe présentement. Celle-ci a une grosse expérience et n’aurait certainement pas peur de prendre des décisions.

Évidemment, rien ne confirme pas que le Canadien engagera une femme comme directrice générale, mais n’enlevons pas cette possibilité. Après tout, nous sommes rendus à avoir de la diversité dans tous les domaines, le hockey inclut. Surtout si la personne est aussi compétente.

On rappelle que dans la MLB Kim Ng est devenue la première femme directrice générale d’une équipe professionnelle en Amérique du Nord avec les Marlins de Miami. Pourquoi pas à Montréal ?

Article précédent

Une bonne nouvelle pour Mikko Koivu

Article suivant

Vincent Damphousse ne veut pas devenir directeur général

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.