Football

Le Canada s’incline en finale du Mondial

Le Canada s’est incliné en finale du Championnat mondial avec un revers de 4-3 en prolongation contre la Finlande cet après-midi. Un but de Sakaru Manninen à 4 contre 3 en temps supplémentaire a fait la différence.

La troupe de Claude Julien a donc raté une belle occasion de remporter un deuxième tournoi de suite contre les hôtes du tournoi.

La Finlande et le Canada s’affrontaient en finale pour un troisième Championnat du monde consécutif. Les Finlandais ont gagmé en 2019, alors que les Canadiens l’ont emporté en 2021 pendant que l’édition 2020 a été annulée en raison de la COVID-19.

En première période, les deux équipes ne voulaient pas ouvrir le jeu, alors que l’on s’étudiait beaucoup. On ne pouvait donc pas faire autrement que de demeurer à égalité après 20 minutes de jeu.

Au deuxième engagement, les Canadiens ont finalement profité d’un avantage numérique pour frapper les premiers dans ce match. Dylan Cozens a décoché un tir sur réception précis pour marquer son sixième but du tournoi. La Finlande a ensuite ouvert la machine pour tenter de créer l’égalité, mais le gardien canadien Chris Driedger refusait de céder.

Le Canada a été très indiscipliné au dernier tiers avec 3 pénalités de suite et la Finlande en a profité pour s’emparer de l’avance. Mikael Granlund 2 buts, 1 passe) a été le marqueur des deux buts pour les Finlandais, alors que Driedger s’est blessé sur le premier filet de la Finlande. Il a cédé sa place à Matt Tomkins. Joel Armia a ensuite doublé l’avance des siens après une mise en jeu remportée en zone offensive pour faire 3-1.

Cependant, Zach Whitecloud a coupé l’écart en deux avec 2 minutes à jouer au match, alors que Maxime Comtois a ramené le match à égalité 48 secondes plus tard avec un lancer sur réception pour forcer la prolongation. Sakari Manninen a tranché le débat en temps supplémentaire à l’aide de l’avantage numérique.

L’attaquant Mat Barzal a amassé trois passes.

Plus tôt aujourd’hui, la Tchéquie a remporté la médaille de bronze grâce à un gain de 8-4 sur les États-Unis. Il s’agit d’un premier podium tchèque depuis 2012

Article précédent

Shane Wright serait le choix du Canadien

Article suivant

Les Islanders reprennent l’avance contre le Phoenix

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.