HockeyLNH

Corey Perry, un grand leader pour le Lightning

Comme si le Lightning de Tampa Bay n’avait pas assez d’expérience en séries, la présence de Corey Perry dans le vestiaire est très importante.

En ayant pu le voir à l’oeuvre dans les deux premières parties contre les Maple Leafs, on voit déjà qu’il fait sentir sa présence à l’adversaire, mais surtout à ses coéquipiers. En deux matchs, il a marqué un but important et dérange grandement l’adversaire autour du filet. On voit qu’il ne panique jamais tout simplement.

Tellement présent que l’entraineur-chef Jon Cooper le qualifie pratiquement d’entraineur adjoint pour le Lightning.

« Sur le banc, il parle constamment. Il ressemble pratiquement à un entraîneur adjoint, mais avec des patins. Il voit bien le jeu, il l’analyse bien. Il a aussi de l’expérience, il a vécu toutes les situations. Corey a le respect de ses coéquipiers. Quand il parle, les gars l’écoutent dans le vestiaire. » Jon Cooper

L’an passé, lors des séries du Tricolore, Perry a agi de cette façon et vous savez où ça a mené le Canadien dans un parcours complètement inattendu. Il faut le dire, la présence des vétérans chez les Montréalais a été primordiale l’an dernier et c’est ce qui a manqué en saison régulière en 2021-22. Le Canadien n’a pas voulu lui octroyer un contrat de deux ans l’été dernier et c’est devenu très couteux.

Ce n’est donc pas tant par sa production qu’il aide le Lightning, mais surtout par son expérience. Perry a amassé quand même 19 buts en 40 points en 82 matchs, mais il s’assure aussi de demeurer constant pour montrer l’exemple à des coéquipiers qui ont remporté deux titres de suite pour la plupart.

Article précédent

2 espoirs du Canadien au Championnat du monde

Article suivant

Un bijou miraculeux de Louis Domingue

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.