HockeyLNH

Les Capitals ramènent les Panthers sur terre

Les Capitals de Washington ont remis les pendules à l’heure face aux Panthers de la Floride hier après-midi avec un gain de 6-1 dans le match #3. On a ainsi profité d’un match à domicile pour prendre les devants dans la série.

Après le premier but de Jonathan Huberdeau en début de rencontre, les Caps ont mis du temps à créer l’égalité, mais ils ont bien conclu la première période. TJ Oshie a d’abord touché la cible au premier vingt pour ensuite marquer les six derniers buts du match du côté des Capitals.

Marcus Johansson (1 but, 1 passe), Trevor Van Riemsdyk, Alex Ovechkin (1 but, 1 passe, Garnet Hathaway et John Carslon (filet désert) ont été les autres marqueurs pour Washington. On peut facilement dire que cette partie a été à sens unique pour les Capitals.

Le gardien Ilya Samsonov a bien fait à son premier départ en series cette année avec 29 arrêts. Nicklas Backstrom et Anthony Mantha ont chacun récolté 2 passes.

Les Capitals mènent la série 2-1

L’Avalanche du Colorado a travaillé fort, mais a finalement encore vaincu les Predators de Nashville hier par la marque de 7-3. On pourrait compléter le balayage lundi soir à Nashville.

Après deux buts rapides en début de march pour le Colorado d’Artturi Lehkonen et Nathan MacKinnon, les Preds sont parvenus à créer l’égalité par l’entremise de Matt Duchene et Eeli Tolvanen. Gabriel Landeskog (2 buts, 2 passes) a toutefois redonné les devants au Colorado, mais encore une fois, Roman Josi a ramené les deux équipes à la case départ avec un lancer précis.

À partir de ça, l’Avalanche a pris les devants pour de bon, inscrivant les quatre derniers buts du match pour finir avec 7 buts. Landeskog, Nazem Kadri (1 but, 1 passe) sur une erreur du gardien Connor Ingram, Devon Toews (1 but, 1 passe) et Valeri Nichushkin dans une cage déserte ont participé à la marque.

Sur la feuille de pointage, Cale Makar a récolté trois passes et Mikko Rantanen a ajouté 2 passes. En renfort à Darcy Kuemper blessé, Pavel Francouz a bloqué 18 tirs dans la victoire.

L’Avalanche mène la série 3-0

Les Penguins de Pittsburgh ont démontré qu’ils sont à prendre au sérieux avec un gain de 7-4 sur les Rangers de New York hier. La troupe de Sidney Crosby mène maintenant la série 2-1.

En plus, Pittsburgh semblait se diriger vers une victoire facile après 20 minutes de jeu avec une avance de 4-1 grâce aux filets de Brock McGinn, Jeff Carter (2 buts dans le match) et Evan Rodrigues (2 buts, 1 passe). Kaapo Kakko a aussi marqué en première période.

Cependant, les Rangers sont revenus dans le coup en deuxième période. Ils ont marqué 3 buts de suite pour créer l’égalité grâce à Frank Vatrano, Artemi Panarin et Andrew Copp, ce dernier totalisant 3 buts en 3 matchs.

Les Penguins sont heureusement demeurés positifs et ils ont repris les devants pour de bon au dernier tiers par l’entremise de Danton Heinen qui a déjoué Alexandar Georgiev, amené en relève à Igor Shesterkin après une période. Jeff Carter et Jake Guentzel ont ensuite complété la marque dans un filet désert.

Sidney Crosby a récolté deux passes et Michael Matheson a amassé trois mentions d’aide dans ce match. Louis Domingue a effectué 32 arrêts dans la rencontre.

Les Penguins mènent la série 2-1

Les Stars de Dallas ont été solides au bon moment pour prendre l’avantage sur les Flames de Calgary avec un gain de 4-2 hier soir. Avec surprise, les Stars ont pris les devants dans cette série.

Les deux équipes se sont échangé les avances dans ce match, alors que Trevor Lewis a d’abord répondu au but de Radek Faksa en première période. Puis, au deuxième tiers, Elias Lindholm a procuré l’avance aux Flames, mais Joe Pavelski a remis les pendules à l’heure.

Pavelski (2 buts) est d’ailleurs revenu à la charge en troisième période pour faire dévier une rondelle et ainsi marquer le but gagnant en avantage numérique. Roope Hintz a ensuite marqué dans une cage vide.

Le gardien Jake Oettinger a encore été solide avec 39 arrêts dans la victoire. Miro Heiskanen a amassé deux passes.

Les Stars mènent la série 2-1
Article précédent

Le Rocket est de retour face au Crunch

Article suivant

Surprise à Vegas !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.