CanadiensHockeyLNH

Ascension fulgurante d’Alexander Romanov

Le jeune défenseur Alexander Romanov est en train de trouver son identité avec le Canadien cette saison. Après un lent début  où il semblait complètement perdu sur la glace, le gaucher dispute présentement le meilleur hockey de sa carrière et ça devrait aller en s’améliorant d’ici la fin de la campagne.

Depuis le changement d’entraineur-chef, on a pu voir une différence flagrante dans son jeu, alors que l’on a commencé à lui faire plus confiance en lui donnant beaucoup plus de temps de jeu. Depuis le 10 février, il est le joueur du Canadien le plus utilisé après Ben Chiarot(échangé) avec un temps moyen de 21:45 par rencontre. Il est également le meilleur défenseur de l’équipe avec un différentiel de +9.

Ce que l’on constate, c’est que Romanov ne regarde plus seulement devant lui pour faire des jeux, mais aussi autour de lui. Sa compréhension du jeu s’est amélioré et il ne fait plus des jeux sans réfléchir. Il y a toujours une raison derrière une décision sur la patinoire et c’est ce qu’un défenseur doit apprendre à faire pour être dominant.

« Maintenant, il semble mieux comprendre tout ce qui se passe sur la patinoire. Avant, ça se limitait plus à ce qui se passait devant lui. Je crois que ça explique pourquoi il joue de manière plus complète. On voit un peu son côté offensif pour les sorties de zone, il récolte plus d’informations pour choisir le meilleur jeu à exécuter. » Martin St. Louis

À ses 7 derniers matchs, Romanov a aussi amélioré son jeu offensif avec 5 points et 23 minutes de jeu par rencontre dans 4 de ces parties. Si on parle de jeu physique, il se classe au 4e rang de la LNH chez les défenseur avec 193 mises en échec cette saison et il les fait au bon moment. Ce qu’il ne semblait pas comprendre à ses débuts dans la ligue. Il y a un temps pour tout dans un match, même un bon coup d’épaule.

Tranquillement, il est donc en train de se développer comme le joueur qu’on voyait en lui et c’est une excellente nouvelle pour le Canadien.

Article précédent

Ben Chiarot garde le Canadien dans ses pensées

Article suivant

Le Canadien a volé l'Avalanche selon Sidney Crosby

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.