CanadiensHockeyLNH

Jake Evans n’a pas peur de Phillip Danault

Le départ de Phillip Danault avec les Kings offrira un plus grand rôle à l’attaquant Jake Evans au poste de centre au cours de la prochaine saison, lui devrait jouer comme troisième centre.

Le jeune homme sait qu’il devra en faire plus avec le Canadien, mais ce n’est pas un défi qui semble lui faire peur pour autant. Au contraire, il veut prouver qu’il peut en apporter encore plus avec de plus grandes responsabilités. Dans le podcast Habs Tonight avec Dale Weise et Brandon Legacy, il a affirmé qu’il se sentait prêt à remplacer son ancien coéquipier.

Evans ne se cache pas qu’il aimerait faire le même travail que Danault en tant que troisième centre pour fermer la porte aux meilleurs attaquants adverses de la LNH comme Auston Matthews et Connor McDavid. L’athlète de 25 ans pense que sa vison défensive lui permettrait de réussir ce défi tous les soirs et de le faire avec efficacité.

En d’autres mots, il souhaite être utilisé pour des missions défensives importantes et devenir une référence à ce chapitre, alors qu’il serait aussi utilisé pour les mises en jeu en territoire du Canadien afin de museler les autres offensives du circuit. Honnêtement, même s’il n’a pas beaucoup joué en séries éliminatoires en raison de sa commotion cérébrale face aux Jets de Winnipeg, Evans avait démontré de solides aptitudes à ce chapitre avec sa vitesse impressionnante.

Evans a récolté 13 points en 47 rencontres de saison régulière l’an passé et a ajouté 2 points en 7 parties éliminatoires. On sait que Danault n’était pas le plus offensif et qu’Evans sera encore plus utilisé en désavantage numérique pour combler sa perte. C’est à partir de ça qu’il pourra se bâtir une réputation de centre défensif. Ce qui est plaisant avec lui, c’est qu’il a déjà accepté son rôle dans la LNH et il veut en faire plus avec ses qualités, pas avec ses défauts.

Article précédent

Le retour de Marc Savard derrière le banc

Article suivant

Gerard Gallant complète son groupe d'entraîneurs

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *