CanadiensHockeyLNH

L’importance de gagner le premier match en finale

Depuis 1939 dans la LNH, on constate une tendance assez visible au cours de la finale de la Coupe Stanley dans le circuit. Toutes les équipes ayant gagné le premier match de la série finale ont fini par remporter les grands honneurs avec une efficacité de ,753% (61 fois sur 81).

Cela prouve donc clairement qu’il est important de bien commencer cette confrontation et de prouver à l’adversaire que la menace est bien réelle au cours de la finale. Le Canadien sait donc ce qu’il a à faire pour mettre toutes les chances de son côté avec un adversaire qui est nettement supérieur sur papier. Pour avoir les meilleurs espoirs, il faut gagner ce soir.

Cependant, cette tendance ne fait absolument pas foi de tout puisque les trois derniers champions de la Coupe Stanley, les Capitals de Washington (2018), les Blues de St. Louis (2019) et le Lightning de Tampa Bay (2020) ont tous gagné le titre après avoir perdu le premier match. D’ailleurs, le Canadien de 1993 avait aussi perdu le premier match face aux Kings.

Ce qui veut dire que ça peut aller des deux côtés, malgré le résultat de la première rencontre, mais quand tu es négligé comme le Tricolore, il faut faire attention de tirer de l’arrière. Pour le Canadien, il semble plus logique de bien commencer la série avec du rythme et de l’intensité. Chez le Lightning, ce ne serait pas la fin du monde puisque l’on semble avoir de meilleures ressources pour revenir de l’arrière.

Article précédent

David Pastrnak perd son enfant

Article suivant

Marc Bergevin voudra vaincre son équipe de 1993

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *