CanadiensHockeyLNH

Mike Ribeiro considère Saku Koivu comme un mauvais capitaine

Il est rare que l’ancien du Canadien Mike Ribeiro ne fait pas jaser par ses commentaires flamboyants dans les médias. De passage au Sick Podcast en compagnie de Tony Marinaro, il est venu parler de l’actualité du Tricolore, mais aussi de son passé dans l’organisation.

Ce qui a vraiment retenu l’attention dans l’entrevue, c’est que l’ancien joueur de centre considère que Saku Koivu était un mauvais capitaine. Que la victoire ou la défaite de l’équipe n’était pas grave pour le Finlandais en autant qu’il récoltait des points. Pour Ribeiro, un capitaine ne doit pas agir comme ça, alors qu’un jeune joueur moins important et moins expérimenté peut avoir le droit d’agir comme ça. (Il semble vouloir se défendre lui-même)

N’oublions pas que la relation entre les deux hommes n’était pas à son mieux quand les deux athlètes jouaient pour le Canadien. Koivu était le centre numéro un de l’équipe à l’époque et l’organisation refusait de céder ce rôle à Ribeiro qui a finalement été échangé. Bref, il y avait peut-être un peu de jalousie.

Nous ne savons pas comment Koivu était dans le vestiaire auprès de ses coéquipiers et on ne peut débattre avec Ribeiro à ce sujet. Ce que l’on sait, c’est que mis-à-part le fait qu’il ne parlait pas français, Koivu était très aimé par les médias et les partisans pour toute son implication dans le domaine de la santé. Il ne se cachait pas non plus devant les journalistes.

Peu importe, difficile de donner raison à Ribeiro. Koivu n’était pas le plus émotif, mais on a rarement entendu dire qu’il n’était pas un bon capitaine.

Article précédent

Kent Hughes a un plan pour Logan Mailloux

Article suivant

Une grosse séquence pour le Rocket

2 Comments

  1. Simon
    31 mars 2022 à 8 h 46 min — Répondre

    Ce que j’ai entendu sur un autre podcast (Drette su’l tape), Koivu était un capitaine qui préchait par l’exemple sur la glace, mais qu’il n’était pas rassembleur dans le vestiaire, vu qu’il avait sa petite clique.

  2. Jean-marc
    31 mars 2022 à 9 h 25 min — Répondre

    Tu as raison mon Mike,comme il était aimé de la direction les autres devaient prendre leur trou.Il me fait pensé a certains comédien et humoriste qui s’affiche un grand sourire lorsque la lumière des kodaks s’allument.N’eu été atteint d’un cancer,ce qui a touché par les gens il aurait été échanger car si on regarde l’ensemble de sa carrière il a été bien ordinaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.