CanadiensHockeyLNHRumeurs

Montréal ou Pittsburgh pour Kristopher Letang

Les Penguins auront une importante décision à prendre concernant le défenseur Kristopher Letang qui sera agent libre sans restriction cet été. Le Québécois demeure le meneur de la ligne bleue à Pittsburgh, lui qui vient de conclure la meilleure saison de sa carrière à 35 ans avec 68 points et un excellent différentiel de +20.

On se demandait surtout s’il était encore en mesure de rester en santé et il l’a prouvé cette saison avec 78 matchs disputés, le troisième plus haut total de sa carrière. Letang fait encore une différence dans un match et c’est pourquoi les Penguins devront trancher dans son cas. À 7,25 M$ de salaire cette saison, quel genre de contrat lui offrir pour la suite ?

Honnêtement, la meilleure solution présentement serait une entente de trois ans avec la même valeur, afin de conserver le noyau pour encore trois saisons, alors que Crosby doit écouler encore ce même nombre d’années dans son entente. On pourrait tout aussi bien faire la même chose avec Evgeni Malkin, mais ça va vraiment dépendre de Ron Hextall et les Penguins. Letang laissera la chance à ses dirigeants actuels de lui faire une offre, mais ne semble pas en voie d’accepter une baisse de salaire seulement pour rester en jaune et noir.

Selon le journaliste Dan Rosen, ce sera Pittsburgh ou Montréal pour le Québécois. Dans le cas où il ne parvient pas à s’entendre avec les Penguins, Letang n’a pas caché son intérêt de porter les couleurs de son équipe d’enfance avant la fin de sa carrière. D’autant plus qu’il était le client de son ancien agent Kent Hughes, maintenant directeur général du Tricolore. Le lien est assez facile à faire. Renaud Lavoie pense également que le Tricolore pourrait se mêler du dossier.

Évidemment, le Canadien aurait du ménage salarial à faire pour s’offrir les services de Letang, mais disons qu’en échangeant Jeff Petry (6,25 M$ par année), on vient de faire un grand pas vers l’avant. Il faudra ensuite justement remplacer Petry en tant que leader dans le vestiaire et ce serait parfait de compter sur un autre excellent défenseur comme le Québécois pour plusieurs raisons.

Les jeunes arrières du Canadien qui s’approchent d’un poste régulier dans la LNH pourront compter sur son expertise et son talent pour se développer. Il n’y aurait pas de mauvaises décisions avec une offre de contrat de trois ans à 7,25 M$ par année. Bref, il faudra suivre ce dossier de près.

Article précédent

Gabriel Bourque revient de loin

Article suivant

Une tape sur les doigts pour Ben Chiarot

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.