HockeyLNH

Les Rangers sont de retour face aux Penguins

Les Rangers de New York ont vite oublié la défaite en prolongation de mardi pour dominer les Penguins de Pittsburgh hier soir par la marque de 5-2. En évitant une 5e défaite de suite en séries éliminatoires, les Rangers ont ainsi créé l’égalité dans cette série.

Pour un deuxième match de suite, les Rangers ont frappé en premier par l’entremise d’Andrew Copp en première période. Toutefois, c’est encore Jake Guentzel qui a répliqué pour créer l’égalité avec son troisième but en deux matchs pour Pittsburgh.

Les Rangers relativement confiants, ils ont répliqué avec deux buts sans riposte avec la contribution de Ryan Strome en avantage numérique et Chris Kreider sur une déviation. Sauf que Sidney Crosby (1 but, 1 passe) a réalisé tout un jeu individuel en zone offensive pour ramener son équipe à un but d’écart.

Toutefois, contrairement à mardi soir, New York s’est assuré d’éviter une remontée des Penguins en marquant deux fois en 107 secondes en troisième période grâce à Artemi Panarin (1 but, 2 passes) et Frank Vatrano (1 but, 2 passes). Ce qui procurait une avance de trois buts aux Rangers.

Grosse performance du gardien Igor Shesterkin qui a réalisé un total de 39 arrêts dans ce match. Il a bloqué 119 tirs en deux rencontres jusqu’à maintenant.

La série est égale 1-1

Les Capitals de Washington n’ont pu contenir le réveil de la bête offensive des Panthers de la Floride qui ont signé un gain dominant de 5-1 hier soir. La Floride a donc créé l’égalité dans la série avec une grosse performance de l’attaque.

Dans les deux premières périodes, pas moins de 5 joueurs différents ont touché la cible avec Aaron Ekblad, Aleksander Barkov (1 but, 1 passe), Mason Marchment, Anton Lundell et Carter Verhaeghe (1 but, 1 passe). Les Panthers ont aussi écoulé un désavantage numérique très dangereux de 4 minutes au deuxième engagement pour prendre encore plus confiance.

Nicklas Backstrom a marqué pour Washington en avantage numérique, mais cette rencontre était pas mal à sens unique. Le gardien des Panthers Sergei Bobrovsky a effectué 26 arrêts dans la victoire.

La série est égale 1-1

Le défenseur Cale Makar a touché la cible en prolongation pour mener l’Avalanche du Colorado à une victoire de 2-1 sur les Predators de Nashville. Malgré la marque très serrée, on doit dire que l’Avalanche a encore outrageusement dominé, alors que le gardien des Predators Connor Ingram a été spectaculaire avec 49 arrêts dans la défaite.

Nathan MacKinnon a été le premier à percer la muraille en première période sur une contre-attaque, alors que Yakov Trenin a répliqué pour Nashville qui tire donc déjà de l’arrière 2-0 dans la série. Pour le moment, il n’y a donc aucune surprise dans cet affrontement de premier tour.

L’Avalanche mène la série 2-0

Les Stars de Dallas ont joué un tour similaire aux Flames de Calgary hier soir en signant un gain par blanchissage de 2-0. Ce qui place la série à égalité avant de retourner à Dallas.

Cette fois-ci, le seul but nécessaire pour trancher le débat a été celui du vétéran Joe Pavelski qui a fait dévier une rondelle devant le filet. C’était son 62e but en carrière en séries, le classant au 2e rang au total chez les Américains dans l’histoire de la LNH. Michael Raffl a ensuite confirmé la victoire dans un filet désert.

Pendant ce temps, le gardien Jake Oettinger a bloqué 29 rondelles dans cette première victoire par jeu blanc en carrière durant les séries.

La série est égale 1-1
Article précédent

Un bijou miraculeux de Louis Domingue

Article suivant

Joshua Roy entame les séries en force

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.