CanadiensHockeyLNHTransactions

Jeff Petry pourrait rejoindre les Stars ou les Wings cet été

Bien que le Canadien n’a pas été en mesure d’échanger Jeff Petry à la date limite des transactions, on demeure avec l’intention de l’échanger cet été. Il semble d’ailleurs que les Stars de Dallas et les Red Wings de Detroit seraient déjà intéressés à ses services pour une transaction. Ces équipes n’ont pas bouger, alors qu’elles n’avaient pas autant d’espace sous la masse salariale à la date limite des échanges.

Chez les Stars, on sait surtout que l’équipe risque de perdre l’arrière offensif John Klingberg sur le marché de joueurs autonomes et on voudra donc le remplacer rapidement. On avait déjà de l’intérêt pour Petry récemment, mais aucune transaction n’a été complétée finalement. Dallas pourrait donc revenir à la charge durant la saison morte, afin de mettre la main sur son contrat de 6,25 M$ annuellement pour les trois années restantes, alors que les Stars ne semblent pas prêt à vouloir augmenter le salaire de Klingberg.

Originaire de la région du Michigan, où les Red Wings évoluent déjà, ce serait un beau retour à la maison pour l’Américain qui a envoyé sa famille à son domicile de cette région cette saison. Il se rapprocherait ainsi de chez lui et serait donc certainement plus à l’aise sur la patinoire. Les Wings le savent très bien, mais ne feraient pas tout pour l’obtenir. Avec Moritz Seider comme quart-arrière droitier de l’avantage numérique, Petry serait encore relégué sur une deuxième paire. À Detroit, on n’a pas besoin de lui à tout prix, même s’il améliorerait certainement la brigade défensive et servirait de leader pour les jeunes.

Bref, Petry est présentement blessé au dos et on n’a pas l’impression qu’il sera de retour au jeu cette saison. Puisque c’est parfois très long à guérir, on pourrait déjà l’avoir vu une dernière fois dans l’uniforme du Canadien, le 24 mars dernier contre la Floride. À suivre.

Article précédent

Changement pour le plafond salarial de la LNH

Article suivant

Les Rangers ont refusé une entrevue en français d'Alexis Lafrenière

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.