CanadiensHockeyLNH

Le Rocket est confiant contre les Thunderbirds

À l’aube de leur affrontement de demi-finale, les joueurs du Rocket de Laval ne sont pas effrayés par leur prochain adversaire. Même si les Thunderbirds de Springfield sont invaincus en 6 matchs depuis le début des séries, on n’a pas l’impression que cette série sera à sens unique.

Premièrement, chaque équipe est différente et on ne sait pas comment les deux formations se prépareront pour entamer cette finale de l’Est. Deuxièmement, chaque match se joue sur la patinoire et l’expérience de nombreux joueurs de Laval pourrait faire une grande différence. De plus, le repos des quatre derniers jours pour le Rocket risque aussi de faire une grande différence dans le jeu des Lavallois.

Pour l’attaquant Danick Martel, il n’y a aucune raison chez le Rocket d’être victime d’un complexe d’infériorité et de ne pas croire en nos chances face au club-école des Blues de St. Louis. On sent que la confiance lui sort par les oreilles et c’est une bonne mentalité à avoir pour le reste de l’équipe.

« Il n’y a aucune chance qu’on soit les négligés dans cette série-là. Ça va être une série difficile, mais je suis suis certain qu’ils se disent la même chose dans leur vestiaire », a convenu Martel

Pendant que le Rocket conservera la même formation pour cette série, les Thunderbirds compteront sur le retour de deux joueurs dans leur organisation. Suite à l’élimination des Blues en séries de la LNH, le défenseur Calle Rosen, qui a disputé 9 matchs en séries à St. Louis et 18 parties en saison régulière, sera disponible. On peut aussi ajouter l’ancien gardien du Canadien Charlie Lindgren, même si Joel Hofer fait déjà un excellent travail devant le filet.

Bref, la série s’entamera le 4 juin prochain à Springfield et on a déjà très hâte.

Article précédent

Le Canadien pourrait perdre un espoir

Article suivant

Le Canadien soupera avec Shane Wright ce soir

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.