CanadiensHockeyLNHRumeurs

Le Canadien voudrait être agressif avec les joueurs autonomes

Selon ce qu’on entend de plus en plus, le Canadien ne viserait pas une reconstruction conventionnelle pour rebâtir l’équipe. Selon Pierre LeBrun, l’organisation du Tricolore n’a pas l’intention de rester nécessairement super patiente avant de redevenir compétitif.

Kent Hughes et Jeff Gorton veulent toujours ajouter des espoirs et des choix au repêchage d’ici la fin de la saison, mais on aimerait également mettre la main sur de gros noms lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes cet été. On voudrait être agressif dans notre approche pour attirer de bons joueurs et ainsi être dans une transformation plus qu’une reconstruction majeure.

On rappelle que parmi les gros noms actuellement, on parle de Claude Giroux, Evgeni Malkin, Johnny Gaudreau, Tomas Hertl Patrice Bergeron, Filip Forsberg et Kristopher Letang ainsi que plusieurs autres très bons joueurs.

Lebrun tient à rappeler que ce n’est pas comme si Marc Bergevin n’avait pas essayé de signer des joueurs étoiles sur le marché des joueurs autonomes pendant son passage avec l’équipe, mais que c’est très difficile d’en attirer à Montréal pour des raisons précises comme les impôts et la COVID plus récemment. Cependant, il croit que le fait que Martin St. Louis puisse demeurer derrière le banc aurait un impact certain sur la décision de quelques joueurs.

On pourrait donc encore sortir des sentiers battus pour faire notre reset d’organisation.

Article précédent

L’histoire cendrillon de Jean-François Bérubé

Article suivant

Jake Allen a repris l'entraînement sur glace

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.