CanadiensHockeyLNH

Un record en désavantage numérique pour le Canadien

Depuis le début des séries, mais surtout le cinquième match contre Toronto, le désavantage numérique du Canadien est en feu.

Durant cette séquence victorieuse qui a permis à l’équipe de se rendre au 5e match de la demi-finale, le Tricolore a montré un dossier de 7 victoires et seulement 2 revers. Toutefois, ce qui retient beaucoup l’attention, c’est que l’unité d’infériorité numérique n’a pas alloué de but dans 11 matchs de suite. Vous comprendrez qu’on en parle puisqu’il s’agit d’un record de la LNH dans une même année de séries avec 26 pénalités écoulées sans allouer un seul but.

On peut souligner la contribution de plusieurs attaquants qui excellent dans cette phase de jeu avec les Phillip Danault, Paul Byron, Nick Suzuki, Tyler Toffoli, Artturi Lehkonen, Joel Armia, Jake Evans, mais aussi le top 4 défensif qui libère le devant du filet pour permettre à Carey Price de voir la rondelle. Tout ça illustre simplement à quel point tous les joueurs travaillent en unité de 4 ou de 5 pour avoir du succès.

Bref, ça mérite d’être mentionné puisque l’édition 2021 du Canadien est l’une des meilleures depuis le début de l’année, alors qu’on a aussi marqué 4 buts avec un homme en moins sur la glace en séries, en allouant seulement 3. Oui, on a marqué plus de but en désavantage numérique qu’on en a donné. C’est incroyable.

Article précédent

Le Canadien s'entend avec Laurent Dauphin

Article suivant

Corey Perry a failli quitter le Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *